LES CÉNACLES

Plus un Prêtre vit de l’esprit du Mouvement, plus il s’engage avec enthousiasme et fait siennes les initiatives de l’Église. Mais aussi le Mouvement se développe, à l’intérieur de la vie de l’Église, avec une de ses activités typiques qui consiste à rassembler les Prêtres et les fidèles pour des rencontres de prière et de fraternité qu’on appelle “Cénacles”.


« Je vous recommande de vous réunir souvent dans vos Cénacles, pour me donner une grande force de prière, avec laquelle Je peux intervenir auprès de mon Fils Jésus, pour qu’il vous obtienne, bien vite, du Père, le don d’une nouvelle et seconde Pentecôte pour l’Église et pour toute l’humanité »

(26 mai 1985 – LB 310,b)

La structure des Cénacles

 

La structure des Cénacles est très simple.

À l’imitation des disciples, qui étaient réunis avec Marie au Cénacle de Jérusalem, nous nous retrouvons ensemble pour prier avec Marie, pour vivre la consécration et faire fraternité.

PRIER AVEC MARIE

Les Cénacles doivent être avant tout des rencontres de prière.
Mais cette prière doit être faite avec Marie. C’est pour ce motif qu’une caractéristique commune à tous les Cénacles est la récitation du chapelet.

On y invite la Vierge à s’unir à notre prière, on prie avec elle, tous ensemble, pendant qu’Elle-même dévoile aux âmes le mystère de la vie de Jésus. « Votre chapelet, que vous récitez dans les Cénacles, en réponse à la pressante requête de votre Maman du Ciel, est comme une immense chaîne d’amour et de salut, dont vous pouvez entourer les personnes et les situations et ainsi influer sur tous les événements de votre temps. Continuez à le réciter, multipliez vos Cénacles de prière ».

 

(7 octobre 1979 – LB 184,d-e).

POUR VIVRE LA CONSÉCRATION

Durant les Cénacles, on doit s’aider mutuellement à vivre la consécration au Cœur Immaculé de Marie. Voici le chemin à suivre : s’habituer à la manière de voir, de sentir, d’aimer, de prier et d’agir de la Vierge. C’est à cela que doit servir le moment de recueillement et de méditation dans les Cénacles, et c’est à d’autres moments et en d’autres lieux que sont données les nouvelles et informations, qui sont pourtant indispensables.

En général, ce moment sert à la méditation commune du Livre du Mouvement. N’appartient donc pas à l’esprit du Cénacle de passer ce temps à écouter de savantes conférences ou nouvelles culturelles, sans quoi on court le risque de s’éloigner de ce climat de simplicité et de familiarité qui rend si fructueuses nos rencontres.

POUR FAIRE FRATERNITÉ

Enfin, dans les Cénacles, nous sommes tous appelés à faire une authentique expérience de fraternité. Cela n’est-il pas une des plus belles expériences que l’on fait dans chaque Cénacle ? Plus on prie et on laisse d’espace à l’action de la Vierge, plus on sent grandir aussi l’amour mutuel. « Pourquoi est-ce que je vous veux unis dans les Cénacles avec Moi ?

Pour vous aider à vous aimer et à vivre dans une vraie fraternité, en compagnie de votre Maman. Il est nécessaire aujourd’hui que mes Prêtres se connaissent, qu’ils s’aident, qu’ils s’aiment vraiment, qu’ils soient comme des frères réunis par leur Maman. Il y a trop de solitude, il y a trop d’abandon aujourd’hui pour mes Prêtres Je ne veux pas qu’ils soient seuls ; qu’ils s’aident, qu’ils s’aiment, qu’ils se sentent et soient vraiment tous frères. »

(17 janvier 1974, LB 34,g.m-o)

Pour répondre au danger de la solitude, que les Prêtres sentent particulièrement aujourd’hui et qui est dangereuse pour eux, voici le remède offert par la Vierge Marie : le Cénacle, où on se réunit avec Elle pour pouvoir se connaître, s’aimer et s’aider comme des frères.

Les Cénacles Régionaux, diocésains et en famille

Les Cénacles Régionaux et diocésains se développent toujours en union avec l’Évêque du lieu qui y participe ou encore envoie son accord et sa bénédiction.
Ces Cénacles offrent une occasion de choix pour faire concrètement l’expérience d’une prière faite ensemble, d’une fraternité vécue, et ils sont, pour tous, une grande aide pour surmonter doutes et difficultés et avancer avec courage sur la difficile voie de la consécration.

Parmi les Prêtres qui ont pris l’engagement de rassembler leurs confrères, ont été choisis les Responsables du Mouvement, au niveau national, régional ou diocésain. Les Responsables des différents pays transmettent des comptes-rendus très réconfortants dans lesquels ils assurent que les Cénacles ont toujours un très grand développement et une fécondité bien utile pour les Églises locales.
Les Cénacles de famille sont aujourd’hui particulièrement providentiels en face des graves perturbations de la vie des familles. Dans ces Cénacles, une ou plusieurs familles se réunissent dans une même maison : on récite le Chapelet, on médite sur la vie de consécration, on fait l’expérience de la fraternité en partageant les problèmes et difficultés et on renouvelle toujours ensemble l’acte de consécration au Cœur Immaculé de Marie.
Les Cénacles de famille aident les familles chrétiennes à vivre aujourd’hui comme de vraies communautés de foi, de prière et d’amour.
« Je regarde avec amour les familles qui me sont consacrées. (…) Je prends soin de leur vie spirituelle. Je cherche à amener les âmes de ceux qui composent la famille à vivre toujours dans la grâce de Dieu. (…) Je renforce de plus en plus l’union dans les familles, Je les conduis à une plus grande compréhension réciproque (…) Je prends soin des enfants, Je les conduis pour parcourir la route de la réalisation d’un dessein de Dieu (…) Je prends soin aussi du bien matériel des familles qui Me sont consacrées (…)

Si vous marchez tous sur la voie que Je vous ai tracée, vos familles seront les premiers bourgeons de Mon triomphe. »

(23 juillet 1987, LB 538)
 

Trouver ou créer un Cénacle

Pour découvrir s’il y a un Cénacle dans votre région, contacter le prêtre responsable le plus proche ou le Secrétariat National de votre pays.

Pour créer un Cénacle, il suffit de deux ou trois personnes et il faut suivre le déroulement du Cénacle comme indiqué dans le Guide pratique du Cénacle. Un Cénacle peut facilement se tenir dans une maison particulière ou, si le prêtre est d’accord et que vous êtes un fidèle qu’il connaît, dans un oratoire, une chapelle ou une église.

La meilleure chose est de se rencontrer à date fixe (par exemple le 1er samedi du mois, ou le 3ème dimanche, etc.). La régularité est importante. Un Cénacle peut être mensuel (comme la plus grande partie des Cénacles), hebdomadaire ou avoir une autre régularité.

Il est bien d’avertir de ces Cénacles le Responsable local ou National qui pourra ainsi vous contacter et vous aider. Il pourra vous envoyer les livrets pour les Cénacles ou les Livres Bleus pour lire les messages, ainsi que les Bulletins pour vous avertir des Cénacles régionaux ou nationaux.

Il est particulièrement important que, dans les Cénacles, il n’y ait pas d’autres messages que ceux du Livre Bleu.

SECTIONS
ADRESSE

MOVIMENTO SACERDOTALE MARIANO

CENTRO INTERNAZIONALE

Via don Giovanni Bosco 3 - Lora

22100 Como - ITALIA

info@msm-mmp.org

S’inscrire à la Newsletter
  • Grey Facebook Icon
  • Grey Google+ Icon
  • Grey Instagram Icon

Total des visites depuis 2018