Le  Mouvement  Marial  des  Laïcs

Laïcs adhérents au Mouvement Sacerdotal Marial

Le Mouvement Marial est constitué par tous les religieux non prêtres et fidèles qui s’engagent à vivre une vie de consécration au Cœur Immaculé de Marie, dans une communion sereine avec leurs prêtres et évêques. Ils ne sont unis par aucun lien juridique et peuvent librement agir dans les associations ecclésiales auxquelles ils appartiennent.

Comme adhérents au Mouvement Marial, ils s’engagent dans une expérience divine de total abandon à la Vierge, pour être aidés par Elle à demeurer fidèles à leur propre consécration baptismale, à devenir témoins de communion et d’unité, dans un effort constant de conversion, grâce à la prière et à la pénitence.

 

Vivre le Baptême

Dans l’acte de consécration des adhérents au Mouvement Marial, qui se trouve à la fin du Livre, on peut lire: «Par cet acte de consécration, nous entendons vivre, avec toi et grâce à toi, tous les engagements que nous avons assumés par notre consécration baptismale».

 

Ces paroles mettent en évidence comment un fidèle qui se consacre au Cœur Immaculé de Marie est aidé par Elle surtout à vivre aujourd’hui les engagements assumés au moment du baptême. Il est naturel que, à notre époque, un chrétien, immergé dans un monde si sécularisé, trouve bien difficile de vivre sa consécration baptismale.

Le Baptême opère une transformation radicale : il communique la grâce, la vie divine elle-même, configure à Jésus Christ, qui se fait notre frère et doit revivre dans notre propre vie. Mais maintenant, par tous les moyens de communications sociale, le chrétien est facilement instrumentalisé et même manipulé par le monde où il vit, au point que souvent, presque sans s’en apercevoir, il en reçoit et en partage les valeurs qui s’opposent à celles que le Christ a enseignées.

Ainsi, aujourd’hui, nombreux sont les baptisés qui, dans leur vie de tous les jours, en arrivent à trahir leur consécration baptismale.

Comme engagement spécifique du Mouvement Marial, la Vierge demande que les fidèles se consacrent à son Cœur Immaculé ; alors, comme une Maman, doucement, elle les amène à vivre leur baptême, dans la pleine fidélité à Jésus et à son Église.

 

Témoins de communion et d’unité

L’acte de consécration pour les fidèles continue ainsi: «Nous te promettons d’être unis au Saint-Père, à la Hiérarchie et à nos Prêtres, de manière à opposer une barrière au processus de contestation dirigé contre le Magistère qui menace les fondements mêmes de l’église».

 

C’est là un engagement caractéristique de tout fidèle qui appartient au Mouvement, qui l’invite à devenir de plus en plus dans l’Église facteur de communion, de paix et d’unité. Dans cette période de sa purification, l’Église vit des moments de grande souffrance.

Le MSM veut avant tout participer pleinement aux souffrances de l’Église, buvant avec elle le calice de bien des amertumes. C’est pourquoi il est appelé à ne jamais agir par la critique, le jugement et encore moins la condamnation. Il ne partage donc pas, et même il refuse ouvertement, la méthode suivie aujourd’hui par beaucoup de gens qui, même avec la presse, critiquent publiquement, de manière acerbe et méchante, l’Église, notre Sainte Mère.

Il ne faut jamais verser de vinaigre sur les plaies ouvertes et sanglantes. La seule aide que le Mouvement veut donner à l’Église aujourd’hui est celle de l’amour : d’un amour filial et miséricordieux.

« Je vous ferai beaucoup aimer l’Église. Aujourd’hui l’Église travers des moments de grande souffrance, parce qu’elle est de moins en moins aimée par ses enfants. Beaucoup ne veulent la renouveler et la purifier que par la critique, par des attaques violentes contre son institution. Rien ne se renouvelle ni ne se purifie sans amour ». (9 novembre 1975 – LB 86,q)

C’est un engagement spécifique du Mouvement Marial d’amener les fidèles à être aujourd’hui témoins d’amour pour l’Église.

Un amour qui doit se traduire par une présence fidèle et passionnée, pour partager sa souffrance et porter avec elle sa grande Croix. Un amour surtout qui pousse à être, en toute circonstance, facteurs de cohésion et d’unité, de manière à contribuer à guérir l’Église de ses nombreuses et douloureuses plaies.

 

Engagement de conversion

Dans l’acte de consécration pour les laïcs se trouve encore cette affirmation: «Nous nous engageons à opérer en nous cette conversion intérieure si demandée par l’Évangile».

 

La Vierge demande aussi aux fidèles qui appartiennent au Mouvement un engagement quotidien de conversion, sur la route de la prière et de la pénitence.

C’est pourquoi, comme une Maman attentive et préoccupée, elle les aide à fuir le péché, à vivre dans la grâce de Dieu, les invite à la confession fréquente, à une intense vie eucharistique, à observer toujours la Loi de Dieu, avec un engagement particulier à vivre la vertu de la pureté, spécialement pour les jeunes et les fiancés, et la chasteté conjugale dans le sacrement de mariage, selon la doctrine du Christ, récemment réaffirmée par le Magistère de l’Église.

Et cela, aujourd’hui, devient tellement nécessaire, pour réagir contre l’insolente vague d’impureté diffusée partout et contribuer à rendre le monde plus propre et plus beau.

« Que les fidèles soient un exemple par un mode de vie austère, par le refus d’une mode de plus en plus provocante et obscène, en s’opposant de toutes les manières possibles à la diffusion de revues et de spectacles immoraux et à ce continuel débordement d’une mer de boue qui submerge tout.

Qu’ils soient un bon exemple pour tous par leur pureté, leur sobriété, par leur modestie.

Qu’ils fuient tous les lieux où l’on profane le caractère sacré de leur personne. Qu’ils forment autour des Prêtres ma cohorte fidèle, ma grande “Armée Blanche”. » (1er novembre 1973 – LB 25,o-q)

Ils sont désormais des dizaines de millions de laïcs, dans le monde entier, qui ont adhéré au Mouvement Marial et souvent, justement par leur intermédiaire, les Prêtres reçoivent un bon exemple, une aide concrète et un précieux encouragement.

Le Mouvement Marial et les jeunes

«Merci à Dieu pour ce chemin des Journées Mondiales de la Jeunesse! Merci à Dieu pour les nombreux jeunes qui y ont été impliqués tout au long de ces seize années ! Ce sont des jeunes qui, désormais devenus adultes, continuent à vivre dans la foi là où ils habitent et travaillent. Je suis sûr que, vous aussi, chers amis, vous serez à la hauteur de tous ceux qui vous ont précédés. Vous porterez l’annonce du Christ dans le nouveau millénaire.

En rentrant chez vous, ne vous dispersez pas. Confirmez et approfondissez votre adhésion à la communauté chrétienne à laquelle vous appartenez. De Rome, de la Ville de Pierre et Paul, le Pape vous accompagne avec affection et, paraphrasant une expression de Sainte Catherine de Sienne, il vous dit: “Si vous êtes ce que vous devez être, vous mettrez le feu dans le monde entier!”»            (St. Jean Paul II, XV° Journée Mondiale de la Jeunesse, Rome – Tor Vergata, 20/08/2000).

«En ces années difficiles et douloureuses, J’ouvre surtout à mes jeunes le refuge de mon Cœur Immaculé. Mon Cœur de Maman devient ainsi pour vous votre sûr refuge. (…)

Mon Cœur Immaculé est votre refuge, où Je vous rassemble comme dans un nouveau Cénacle spirituel, pour vous obtenir le don de l’Esprit Saint, qui vous transforme en apôtres de la seconde évangélisation.» (11 juin 1994 – LB 522,b.h)

 

Dans tous les pays du Monde, existent des Cénacles organisés par les Jeunes pour les Jeunes eux-mêmes.

Télécharger la Consécration des jeunes au Cœur Immaculé de Marie

SECTIONS
ADRESSE

MOVIMENTO SACERDOTALE MARIANO

CENTRO INTERNAZIONALE

Via don Giovanni Bosco 3 - Lora

22100 Como - ITALIA

info@msm-mmp.org

S’inscrire à la Newsletter
  • Grey Facebook Icon
  • Grey Google+ Icon
  • Grey Instagram Icon

Total des visites depuis 2018