Le MSM selon don Stefano Gobbi

Une question vient comme naturellement à l’esprit : mais que signifie ce Mouvement aujourd’hui dans l’Église ? Parmi de nombreuses associations qui agissent, à tout niveau, quelle est sa fonction dans la vie de l’Église ?


Il me semble qu’il faut donner cette simple réponse à la question : le MSM est une aide que la Maman du Ciel offre aujourd’hui à l’Église, pour qu’elle perçoive sa présence maternelle, soit consolée au milieu de tant de souffrances, et se sente toujours entourée de l’amour et de la prière de beaucoup de ses enfants.
Avec le MSM, la Vierge veut offrir à l’Église un appui solide pour aider à surmonter la douloureuse crise de purification qu’elle vit en ce moment.
À cause de cette crise, on voit bien que les Ordres et Congrégations religieuses, autrefois florissants, traversent à présent des heures de particulière difficulté.


Avec son Œuvre, la Vierge désire aider chacun à surmonter avec Elle la souffrance des moments présents et c’est pourquoi Elle invite, en premier les Prêtres, puis les Religieux et les fidèles, à se consacrer à son Cœur Immaculé et Elle les invite aussi à la plus grande fidélité au Pape et à l’Église.

Si le Mouvement n’a aucune existence juridique, c’est pour qu’une telle aide puisse être facilement accueillie par tous.
En ceci réside sa faiblesse, parce que, n’ayant pas de physionomie juridique, le Mouvement se trouve dans l’impossibilité de demander une approbation officielle qui pourrait lui faciliter le chemin.
Mais c’est aussi sa force, puisque, n’imposant aucun lien associatif, il est facile aux Prêtres et aux Religieux d’y adhérer.


Si l’on compare l’Église à un grand arbre, je dirais que le but du MSM n’est pas d’ajouter une branche aux nombreuses qu’elle possède déjà, mais d’y infuser une force secrète qui, partant du Cœur Immaculé de Marie, se diffuse à toutes ses branches, les aidant à se déployer chacune selon sa propre fonction et sa physionomie particulière, et communiquant à toutes une plus grande vigueur et beauté.
Si donc il fallait préciser quelle est la qualité qui frappe le plus dans le Mouvement Sacerdotal Marial, il me semble qu’il faudrait affirmer que c’est son essentielle pauvreté.


Le Mouvement est si pauvre qu’il n’a même pas d’existence officielle. Et n’existant pas, il est naturel qu’il ne puisse en aucune façon être répertorié.
Parfois, en souriant, nous disons entre nous : nous sommes désormais plus de cent mille Prêtres et des dizaines de millions de fidèles à appartenir au Mouvement, mais nulle part il n’y a la preuve que nous existons.
Le Mouvement est si pauvre qu’il ne peut même pas posséder ses propres biens et qu’il n’a pas la possibilité d’accepter dons et legs. Il ne vit que des offrandes que la Providence lui envoie pour couvrir les frais considérables pour l’impression des livres et leur diffusion. En cela aussi chaque Centre National s’organise de façon autonome pour faire vivre le Mouvement, s’appuyant sur les moyens que la Providence met à sa disposition.


Le Mouvement est pauvre d’appuis humains, y compris de ceux qui pourraient lui apporter joie et réconfort au milieu des inévitables difficultés qui arrivent, comme pourraient l’être des recommandations particulières des Supérieurs, des éloges ou encouragements de la part des autorités ecclésiastiques, ou d’autres attestations de ses mérites.
L’appui sûr que la Vierge veut nous donner est son Cœur Immaculé et la seule lettre de recommandation est celle qui se trouve inscrite dans la vie de chaque Prêtre qui se consacre à Marie pour qu’Elle l’aide à parvenir à la sainteté.
Cette pauvreté radicale du Mouvement Sacerdotal Marial doit être aimée, bénie et vécue par chacun de nous.
Parce que c’est la pauvreté même de Marie qui se reflète dans son Œuvre.
C’est la pauvreté de la Reine du Ciel qui se dissimule sous les apparences d’une simple mère de famille.


C’est la pauvreté de notre Maman Immaculée et toute pleine de Grâce qui se cache derrière un mode de vie simple et normal, au service de son époux Joseph et de son divin fils Jésus, dans toute sa perfection.
La pauvreté de Marie doit toujours se refléter dans cette Œuvre parce que le Mouvement Sacerdotal Marial lui aussi doit exister, se diffuser et agir uniquement au service de l’Église et dans un parfait service d’amour.
Voilà pourquoi le Mouvement ne doit pas même avoir d’existence propre : il ne peut vivre et exister que dans la vie de l’église et à son service.


L’Église, de cette manière, peut vraiment être aidée à porter sa grande Croix, en ces moments sanglants de sa purification, et, soutenue par la lumière que le Cœur Immaculé de Marie lui donne grâce à ses nombreux fils de prédilection, avancer vers sa plus grande splendeur.

« Ainsi, par vous qui m’avez répondu, ma Lumière se répand de plus en plus dans l’Église et l’Église reprend vigueur et confiance, force et nouvel élan pour l’évangélisation et le salut de tous les peuples de la terre »

(14 novembre 1980, LB 215,c)

Don Stefano Gobbi.
 

SECTIONS
ADRESSE

MOVIMENTO SACERDOTALE MARIANO

CENTRO INTERNAZIONALE

Via don Giovanni Bosco 3 - Lora

22100 Como - ITALIA

info@msm-mmp.org

S’inscrire à la Newsletter
  • Grey Facebook Icon
  • Grey Google+ Icon
  • Grey Instagram Icon

Total des visites depuis 2018